"Maintenant, il faudra tout se dire"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Maintenant, il faudra tout se dire"

Message par dieu60 le Mer 28 Sep - 19:26

"Maintenant il faudra tout se dire."
Que cachait cette phrase lancée à Benjamin Castaldi par sa mère, Catherine Allégret, quand disparut Simone Signoret? Longtemps elle l'obséda sans qu'il la comprenne.

C'est qu'avant d'être animateur de télévision, Benjamin Castaldi a d'abord été le petit-fils de Casque d'or. Il a passé une enfance dorée dans la maison d'Yves Montand, à Autheuil, ignorant les lourds secrets de famille qui l'entouraient. La vie a fait son œuvre. Le temps est venu. Maintenant, il faut, en effet, tout se dire: au-delà des jours heureux, l'autre visage de Montand, son mépris des femmes, son attitude envers sa belle-fille, son inconstance à l'égard de Simone.

Au prix d'une douloureuse confrontation avec une vérité si différente du conte de fée longtemps offert aux médias, Benjamin Castaldi se réconcilie avec lui-même et dit enfant son amour pour sa mère.

Une étonnante et bouleversante autobiographie de celui qui fut élevé par des monstres sacrés, mais qu'il vit toujours comme sa mamie et son grand père. Il s'aperçut après leur disparition seulement, de leur notoriété. On apprend aussi beaucoup sur Benjamin Castaldi, comment il a tenté de se construire sa "propre vie", accumulant erreurs et naïveté, les rapports compliqués avec sa mère, son père, les spectres Signoret et Montand qui ne cessent de le suivre pour enfin découvrir un garçon étonnant, doué, et dont on comprend un peu mieux la légèreté qu'il semble arborer à la télévision.





avatar
dieu60


http://la-tranquillite.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum