Lira bien qui lira le dernier.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lira bien qui lira le dernier.....

Message par Invité le Mar 16 Avr - 15:12

"Dans mes yeux”



Mince alors! Guère épais !

On croirait tenir un roman de gare « bonus » scotché sous le cellophane d’un magazine mensuel pour midinettes.
De fait, +/- 220 pages de grands caractères, la lecture ne s’annonce pas bien longue. Elle sera même réglée en une soirée, ni plus ni moins.
Léger, léger, léger….

Ah ! ça, on est loin de la brique d’une livre qu’on emporte dans les Vuitton pour lire l’été sur le sable. Mais l’important, c’est ce qu’il y a dans la boîte n’est-ce pas ? Et puis, pardi, c’est de Jojo qu’on cause, non ?
Alors ouvrons-là cette boîte, sans quoi on ne saura jamais ce qui s’y raconte. D’autant que la presse people, à grand renfort de gros titres barrant la « une » en surgras, fait baver le lecteur en l’assurant que l’ouvrage est truffé de
« vérités » et autres « règlements de comptes »….
Hé oui ! Heurs et malheurs de stars, qu’ils soient avérés ou pure fiction ont toujours boosté la vente, c’est bien connu.

Les premières lignes ont, sans aucun doute possible, été écrites avec préméditation. Celle de conditionner l’innocent lecteur au parfum d’un mélo ambiant allant jusqu’à lui tirer la larme de l’œil.
Entre deux boîtes de kleenex, pressé de tout connaître de l’enfance malheureuse d’un pauvre petit chérubin blond âgé de seulement quelques mois, nommé Jean-Philippe Smet, ce lecteur va inévitablement dévorer le premier chapitre qui plante son décor dans l’ambiance familiale.
Une jolie maman mannequin plus souvent dehors que dedans pour les obligations du métier, un papa atteint d’un éthylisme chronique à 360° qui, pour se consacrer à son loisir favori, la saoûlographie, vend l’ensemble du mobilier, lit d’enfant inclus. Père indigne, qui se fait la belle avec la crémière, la caissière ou la boulangère, (je n’ai pas mémorisé le job de la dame) abandonne son bébé sur une couverture posée à même le sol de la maison vidée de tout objet ayant assez de valeur pour lui procurer de quoi s’acheter sa dose de vinasse.
(Père qui repointera du nez une bonne décennie plus tard lorsque son illustre rejeton est en mesure de financièrement le « dépanner »)
Ténardier va !
L’enfant sera recueilli par la gentille cousine Desta qui adore le bambin et que le bambin adore. Et voilà le travail ! Vous êtes plongés dans un contexte digne de « La petite fille aux allumettes » ou d’un « David Copperfield » version futur rocker.
Parce que de cette enfance tristounette, l’auteur brûle un quintal d’étapes pour atterrir juste au moment où, devenu chanteur à succès, Johnny va bientôt, ou presque, fouler les planches de l’Olympia. Et pour tout savoir de ce qui s’est passé entre-temps, y a qu’à se référer à l’abondante littérature qui a été publiée au sujet de la Star.

Quant au « lâcher de vannes » annoncé par la presse à scandale à propos des copains d’alors, il n’y a là pas de quoi allumer le feu !

Par la plume d’Amanda Stheers, Johnny Hallyday relate quelques drôles d’anecdotes à propos d’un Claude François, son Poulidor qui récupérait ses ex, d’un Eddy Mitchell avec lequel il se livre à un pugilat mémorable avant qu’il devienne son inséparable, ou de son compagnon de virées, Michel Sardou, dont il dit qu’il est devenu un « vieux con réac’»…what else ?
Ah si ! n’oublions pas de dire que l’artiste passe à la vitesse de l’éclair sur des rencontres avec Jimmy Hendrix, Depardieu, Bruel, Aznavour…
Il évoque vite fait la grande amitié qui le lie à Jean Reno, parrain d’une de ses filles,…et, tant qu’à faire, puisque elles ont existé, il ne faudrait pas oublier celles qui ont vraiment compté comme, Sylvie, Nathalie et…. Laeticia, la
« petite dernière » sur laquelle le rocker ne tarit pas d’éloges et autres louanges. Il l’aime sincèrement et profondément, ça ne fait pas un pli.
Mais bon ! Guère épais tout de même puisque pas grand-chose à raconter qu’on ne connaisse déjà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lira bien qui lira le dernier.....

Message par Michael Jackson 93 le Mar 16 Avr - 16:30

merci Calamity Zoé pour ce magnifique résumer de ce livre j'aime beaucoup Johnny Hallyday en tant que acteur et chanteur mais si c'est bien ce livre et ben il allume pas mal de personnes qui ont compté pour lui (par exemple il a allumé Michel Sardou, Adeline etc...)
avatar
Michael Jackson 93


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lira bien qui lira le dernier.....

Message par dieu60 le Mer 17 Avr - 21:44

Il est vrai que ce livre a beaucoup été décortiqué dans les médias et qu'en fait tout a été dit. Tant de critique sur les autres rend inintéressant ce bouquin. Dommage car avec la carrière qu'il a eut, il y avait matière à faire un livre bien meilleur.







avatar
dieu60


http://la-tranquillite.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lira bien qui lira le dernier.....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum