AFFAIRE HABIB GRIMZI (1983)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFFAIRE HABIB GRIMZI (1983)

Message par Michael Jackson 93 le Ven 19 Avr - 9:54

AFFAIRE HABIB GRIMZI (1983)

L’affaire Habib Grimzi est une affaire criminelle au cours de laquelle, le 14 novembre 1983, Habib Grimzi est assassiné par défenestration du train Bordeaux-Vintimille par trois candidats à l'engagement à la Légion étrangère, pour des motifs racistes.

Résumé des faits

Habib Grimzi est un touriste algérien de 26 ans qui achève sa visite à Bordeaux où il était allé voir Florence, sa correspondante et amie française. Pour rentrer en Algérie, il prend l'express 343 Bordeaux-Vintimille de 22 h 27. Vers minuit, trois voyageurs allant à Aubagne passer les tests d'engagement dans la Légion étrangère, Anselmo Elviro-Vidal, 26 ans, Marc Béani, 20 ans, et Xavier Blondel, 24 ans, se déplacent dans le train. Ivres bien qu'étant surveillés par un caporal-chef incroyablement passif (il prétendra dormir pendant tout le trajet), ils jettent un œil dans les compartiments. Elviro-Vidal tombe sur Grimzi qui porte un baladeur, il l'attrape, le jette dans le couloir et le roue de coups. Le contrôleur Vincent Pérez intervient et le change de voiture qu'il ferme à clé, mais les trois reviennent une nouvelle fois et se font ouvrir la voiture par un autre contrôleur qui n'est pas au courant de l'affaire. Ils l'agressent de nouveau, lui donnent des coups de couteau. Grimzi résiste, supplie et hurle, mais les 95 passagers à proximité du drame n'interviennent pas. Il sera jeté du train par Elviro-Vidal près de Castelsarrasin à 0 h 20. Constatant l'absence d'Habib Grimzi dans la voiture et remarquant la présence de sang, Vincent Pérez alerte la police lorsque le train arrive à Toulouse. Les différents protagonistes sont arrêtés.

Le procès

Le procès des trois meurtriers s'est tenu, à Montauban, devant la cour d'assises de Tarn-et-Garonne, à partir du 22 janvier 1986. Des manifestations sont organisées par le MRAP et l'Amicale des Algériens en Europe pour protester contre ce crime. Le 25 janvier 1986, Anselmo Elviro-Vidal et Marc Béani ont été condamnés à perpétuité, des circonstances atténuantes ont été accordée à Xavier Blondel, qui a été condamné à quatorze ans de réclusion criminelle. À la suite d'un vice de forme, Marc Beani a été condamné en 1987, lors d'un deuxième procès, à vingt ans de réclusion par la cour d'assises de la Haute-Garonne.

Inspirations et hommages

Le film Train d'enfer réalisé par Roger Hanin, sorti au cinéma en 1985, a été tourné sur l'affaire.
L'affaire a aussi inspiré en 1986 le roman Point kilométrique 190 d'Ahmed Kalouaz.
Lahlou Tighremt lui rend hommage dans sa chanson Averrani.
Jean-Baptiste Harang a écrit un livre Bordeaux - Vintimille, publié en 2013.










source :

wikipédia
avatar
Michael Jackson 93


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFFAIRE HABIB GRIMZI (1983)

Message par dieu60 le Ven 19 Avr - 22:24

Toute l'horreur d'un acte raciste. Ce qui est autant révoltant c'est que dans ce train bondé de monde personne n'a rien vu, entendu...





avatar
dieu60


http://la-tranquillite.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFFAIRE HABIB GRIMZI (1983)

Message par Michael Jackson 93 le Sam 20 Avr - 6:44

merci Dieu d'avoir répondu à mon topic par contre vu que Train D'Enfer fait partie de cette affaire et bien dans le train il y a 1 dame qui s'interpose mais après elle se fait menacer par les hommes
avatar
Michael Jackson 93


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFFAIRE HABIB GRIMZI (1983)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum