AFFAIRE SIMONE WEBER (1985)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFFAIRE SIMONE WEBER (1985)

Message par Michael Jackson 93 le Ven 19 Avr - 11:11

AFFAIRE SIMONE WEBER (1985)

Simone Weber est une criminelle Française née en 1929 à Ancerville (Lorraine), qui a été condamnée le 28 février 1991 à une peine de vingt ans de réclusion pour le meurtre de Bernard Hettier son ancien amant. Elle a toujours nié être l'auteur de ce meurtre malgré un faisceau d'indices convergents. L'affaire Simone Weber a fait l'objet d'une grande couverture médiatique en France : elle a fait les titres des journaux, de nombreux livres ont été écrits sur elle et une émission de télévision française grand public, Faites entrer l'accusé lui a été consacrée. Simone Weber est sortie de prison en 1999 et vit auprès de sa sœur à Cannes.

L'affaire

Disparition de Bernard Hettier

Le 7 juillet 1985, l’Est républicain publie un avis de recherche au sujet d'un contremaitre âgé de 55 ans et divorcé, Bernard Hettier, disparu alors depuis deux semaines. La police est rapidement sur la piste d'une ex-maitresse de Bernard Hettier, Simone Weber, qu'on a aperçue en train de le menacer de mort, un fusil à la main, le 22 juin, c'est-à-dire la dernière fois où il a été vu en vie.

Plusieurs indices orientent un peu plus l'enquête vers elle : un arrêt maladie soi-disant envoyé par Bernard Hettier à son employeur se révèle ne pas être à son nom en réalité, mais à celui du gendre de Simone Weber ; mieux encore, on retrouve chez elle une quarantaine de tampons-encreurs susceptibles de permettre d'établir de faux documents médicaux.

Des témoins, les Haag, déclarent le 23 juin l'avoir vue descendre de chez elle dix-sept sacs poubelle, après qu'elle eut fait dans la nuit un vacarme considérable, « comme si elle passait l'aspirateur ». Or la veille de la disparition de Bernard Hettier, Simone Weber avait loué une meuleuse à béton à 6 000 tours par minute, qu'on lui aurait volée ; malheureusement pour elle, on retrouve la meuleuse dans sa voiture, avec un morceau de chair encore accroché à un disque.

Le véhicule de Monsieur Hettier a également disparu. Des interceptions téléphoniques entre Simone Weber et sa sœur Madeleine demeurant sur la Côte d'Azur, permettent de comprendre que les deux femmes emploient un code pour parler, et que ce qu'elles désignent par "Bernadette", est le nom de code du véhicule de Bernard Hettier. Les policiers ont commencé à avoir des doutes quand les interceptions révèlent qu'elles échangent les résultats du loto avec des numéros supérieurs à 49. Rapidement les enquêteurs comprennent qu'il s'agit de numéros de cabines téléphoniques destinées à recevoir des communications secrètes, et de l'heure de l'appel. Le juge Thiel est désigné dans le code par "le shérif". La voiture est retrouvée plusieurs semaines après la disparition, dans un box louée par Madeleine à Cannes. Entre temps, Simone avait demandé à sa sœur de faire disparaitre des pièces à conviction (chéquiers, passeport, autres documents), ce que cette dernière fera. Madeleine sera d'ailleurs inculpée pour recel de preuves, obstruction à l'action de la justice, et destruction d'éléments de preuve dans le cadre d'une affaire criminelle.

On retrouve finalement dans la Marne le tronc de Bernard Hettier, enfermé dans une valise lestée d'un parpaing. Au début du procès , elle récuse elle-même des jurés femmes. En entendant l'avocat général requérir contre elle une peine de vingt ans de réclusion criminelle, assortie d'une période de sûreté de dix-huit ans, Simone Weber éclate de rire. La cour d'assises de Nancy la reconnaît finalement coupable d'avoir découpé le corps de son ancien amant à la meuleuse à béton mais sans reconnaître la préméditation, et la condamne à une peine de 20 ans de réclusion.

Cependant, Simone Weber qui a usé pas moins de 25 avocats (de Gilbert Collard à Jacques Vergès), a toujours soutenu que ce n'est pas elle qui avait découpé son ex-amant à la meuleuse.

Mort mystérieuse de Marcel Fixard

L'enquête concernant la disparition de Bernard Hettier, permet également de s'intéresser au passé de Simone Weber. On s'aperçoit alors qu'elle est veuve de Marcel Fixard, 81 ans, un militaire à la retraite, veuf et sans enfants. Bien que celui-ci soit en pleine santé pour son âge, il meurt brusquement trois mois après leur mariage secret en 1979. Elle avait été sa dame de compagnie, puis son épouse. Le juge Thiel restera persuadé, sans pouvoir le prouver, que Simone Weber a empoisonné Monsieur Fixard pour récupérer son héritage. Le mariage était aussi un faux et le mari n'avait jamais su être marié avec elle.








source :

wikipédia

Michael Jackson 93


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFFAIRE SIMONE WEBER (1985)

Message par dieu60 le Ven 19 Avr - 22:34

Voilà une femme bien inquiétante!... Shocked






dieu60


http://la-tranquillite.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFFAIRE SIMONE WEBER (1985)

Message par Michael Jackson 93 le Sam 20 Avr - 6:47

oui Dieu cette femme est très inquiétante merci de m'avoir répondu

Michael Jackson 93


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFFAIRE SIMONE WEBER (1985)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum