La chance de ma vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chance de ma vie.

Message par dieu60 le Mer 30 Oct - 19:10

De Mickael J. Fox

"Je me réveillai avec le message dans la main gauche. Cela me fit trembler. Ce n'était pas une lettre, un fax, un mémo ou tout autre support de mauvaises nouvelles. Car, en réalité, ma main était vide. Les tremblements constituaient le message." À moins de trente ans, Michael J. Fox découvre qu'il est atteint de la maladie de Parkinson. Avec pudeur mais sans tricher, il raconte d'abord son refus d'y croire, l'incompréhension des médecins devant ce cas si rare, sa chute dans l'alcool et le désespoir, l'enfer des médicaments destinés à supprimer momentanément les tremblements. Des années de dissimulation, de larmes, de nuits d'angoisse mènent son mariage au bord du gouffre. Ayant fini par accepter sa maladie, il la révèle au monde et décide de se battre pour tous ceux qui souffrent comme lui. Il échappe à l'alcool, sauve son couple, devient père à nouveau, retourne à l'école vingt ans après et obtient son diplôme de fin d'études. Dans son drame, il a trouvé à l'aube de la quarantaine une nouvelle chance de bonheur. " Les dix ans qui viennent de s'écouler ont été les dix plus belles années de ma vie "

Voici une autobiographie touchante. Le héros de la série Spin City et de la trilogie Retour vers le futur nous raconte avec un détachement et une sérénité digne d'un moine tibétain son parcours de comédien avec sa vie publique mais aussi sa vie privée. De son enfance heureuse au Canada, malgré sa taille, et malgré les quatre cents coups qu'il ne se privait pas de faire, de cette grand mère un peu extra lucide qui avait toujours cru en lui, à ses débuts aux Etats-unis comme acteur tout y est relaté. La série télévisée qui le révéla au grand publique "Sacrée Famille" lui ouvrit les portes pour plusieurs films. Mais lorsqu'il tourna "Teen Wolf", il vit dans les studios d'à coté Robert Zemeckis qui tournait un film: Retour vers le futur. Il se dit, "voilà le genre de film que je veux faire". Paradoxalement, Spielberg voulait Fox pour son film, mais n'avait pas réussi à l'obtenir, d'ailleurs il n'était même pas au courant. Mais lorsqu'il qu'il remplaça l'acteur Eric Soltz pour le rôle de Marty Mac Fly sa carrière internationale au cinéma fût lancée.
En 1991, à trente ans, il découvre qu'il est atteint de Parkinson. Il raconte tout. Sa descente aux enfers, sa façon de cacher sa maladie à tout le monde (sauf sa famille proche), puis sa renaissance.
Aujourd'hui, après avoir publiquement révélé sa maladie, créer sa propre fondation, et fait connaitre la cause de plus d'un million et demi de malades aux Etats-Unis, il continue son combat avec une philosophie étonnante. 





avatar
dieu60


http://la-tranquillite.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chance de ma vie.

Message par Olia le Mer 30 Oct - 21:22

Il faut avoir une grande force de caractère pour faire face à la maladie.
Le résumé est très émouvant.




avatar
Olia
Administratrice - Fondatrice


http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum